Skip to main content

Canadiens and Hurricanes: The Love Affair

The Hurricanes signed Jesperi Kotkaniemi to an offer sheet on Saturday, marking a bit of revenge for 2019. As Georges Laraque says, it's a bit of a blessing for the Canadiens.
luy

Yesterdays seemed like April Fool’s day in the world of hockey. 

I can't say I was shocked when I heard that the Carolina Hurricanes tendered an offer sheet to forward Jesperi Kotkaniemi. But I started to laugh. The first thing that came to my mind? Don’t piss off a billionaire because it can come back to haunt you.

In that case, does it haunt the Habs? I’m not so sure, and in the contrary, I think it helps them out.

We all remember back in 2019 when Sebastian Aho signed the huge offer sheet from the Canadiens with a large signing bonus. Gerry Johannson, who represents Aho, made Marc Bergevin believe that the Canes would not match that offer. I never thought one second the owner of the Canes would let his best player go – and of course, he didn’t. 

What message would he send to his fans if he did? 

The agent did his job: he got his client a ton of money, a big signing bonus and brought in a big commission. Of course, Bergevin was not happy with him because it made him look bad. It was never going to work. But more importantly, he now had the full attention of the owner of the Hurricanes: Mr. Thomas Dundon.

The hockey world knew that Dundon would never accept the move from the Canadiens and would get some form of retaliation later on. We don’t have to be Einstein to know that this idea came from him and not the GM. 

But as funny as this looks, a GM would never do something like this because they'd look terrible doing so. Everyone knows in the hockey world that a $6-million offer sheet for Kotkaniemi is way too much. It doesn’t make any sense. His play doesn’t justify this raise. Jesperi would also need to have a dream season not just to justify that contract, but even a qualifying offer the next year.

After losing Philip Danault, can the Habs lose another center? And with a salary of $6 million, this would clearly hurt the Canadiens' cap space. Bergevin has said before that if you wanted loyalty, get a dog. 

Well, Kotkaniemi accepted that offer from the Canes, not because he doesn’t love his team and his teammates, simply because hockey is a business and wherever he plays this year, he’s the clear winner here.

The Canadiens have one week to respond to the offer. If they lose Kotkaniemi, they would get a first and a third-round pick in 2022. Personally, I don’t think the Habs will match this, and I don’t think they should. The team worked hard to get Kotkaniemi back on track with lots of up and down and his game. 

To me, I see him being a third-line center in the NHL at best. With Nick Suzuki, Montreal has their No. 1 guy, and Kotkaniemi wasn’t ready to fill the role of a number 2 center. The first and third round picks can help the Habs use them to get the right player to fill the void.

And then the joke would be on the Hurricanes, who would now have a big salary cap problem and stuck with an overpaid center. 

This can end up being a huge blessing for the Habs. This soap is not over, let’s see where it’ll go!

-----

L'histoire d'amour entre les Habs et les Hurricanes !

Hier, on aurait dit un poisson d'avril dans le monde du hockey, je ne peux pas dire que j'étais sous le choc quand j'ai entendu que les Canes avaient fait une offre hostile à Jesperi Kotkaniemi, mais j'ai commencé à rire, la seule chose qui m'est venue à l'esprit tout de suite, est que, dans le monde du sport, il ne faut pas énerver un milliardaire parce que ça peut revenir vous hanter, eh bien dans ce cas, est-ce que cela hante les Habs ? Je n'en suis pas si sûr, et au contraire, je pense que ça les aide.

Nous nous souvenons tous que c’était en 2019, que Sébastien Aho avait signé l'énorme offre hostile du CH avec un énorme bonis à la signature. Gerry Johannson, qui représente Aho, a fait croire à Marc Bergevin que les Canes n'égaleraient pas cette offre. Je n'ai jamais pensé une seconde que le propriétaire des Hurricanes laisserait partir son meilleur joueur, et bien sûr il ne l'a pas fait. Quel message enverrait-il à ses fans s'il le faisait? L'agent a fait son travail, a obtenu pour son client une tonne d'argent, un gros bonus à la signature, une grosse commission pour son travail. Bien sûr, Marc n'était pas content de lui parce que cela le faisait mal paraître, mais plus important encore, il avait maintenant toute l'attention du propriétaire des Hurricanes, Thomas Dundon.

Le monde du hockey savait que Dundon n'avait jamais accepté l’offre hostile des Canadiens, et de temps en temps, il en parlait publiquement. Pas besoin d'être Einstein pour savoir que cette idée venait de lui et non du DG. Mais aussi drôle que cela puisse paraître, un DG ne ferait jamais une chose pareille, car cela pourrait revenir le hanter, et alors la blague serait sur qui? Tout le monde sait dans le monde du hockey qu'une offre de 6 millions pour Kotkaniemi est beaucoup trop élevée. Cela n'a aucun sens, son jeu et les chiffres qu'il a obtenus ne justifient pas cette augmentation. Jesperi devrait également connaître une saison de rêve non seulement pour justifier ce contrat, mais aussi justifier son offre de qualificative l'année suivante.

Le geste de Dundon semble être une façon de se venger. Car après avoir perdu Philip Danault, les Habs peuvent-ils perdre un autre centre ? Avec un salaire de 6 millions de dollars, cela pourrait clairement nuire à l'espace sur le plafond des Canadiens. Bergevin a déjà dit que si on voulait de la loyauté, d’aller s’acheter un chien, et bien Jesperi a accepté l'offre des Canes, non pas parce qu'il n'aime pas son équipe et ses coéquipiers, mais simplement parce que le hockey est un business et que peu importe où il joue cette année, il est le grand gagnant sur toute la ligne.

Les Canadiens ont une semaine pour répondre à l'offre, s'ils perdent Jesperi, ils obtiendront un choix de premier tour et de troisième tour dans le repêchage de 2022 qui sera à Montréal. Personnellement, je ne pense pas que les Canadiens vont égaler cette offre, et je ne pense pas qu'ils le devraient. L'équipe a travaillé dur pour remettre Jesperi sur les rails, beaucoup de hauts et de bas dans son jeu, mais parce qu’il était un troisième choix au total, l’équipe se devait de travailler avec lui, être patient, mais pour moi, quand il aura atteint son plein potentiel, je le vois devenir un centre de troisième ligne dans la LNH. Avec Nick Suzuki, Montréal a son joueur de centre numéro un, Jake Evans son troisième, Ryan Poehling qui aura une bonne chance cette année peut devenir leur quatrième. Jesperi n'était pas prêt à remplir le rôle d'un centre numéro 2 et ces choix de 1ère et 3ieme ronde peuvent aider les Habs à les utiliser pour obtenir le bon joueur pour combler ce vide.

Et puis la blague serait sur les Hurricanes qui auraient maintenant un gros problème de plafond salarial et seraient coincés avec un centre surpayé. Cela peut finir par être une énorme bénédiction pour les Habs. Eh bien ce feuilleton n'est pas terminé, voyons où cela nous mènera!!!

TOP HEADLINES

USATSI_18292373
Play

The Colorado Avalanche Look Ready for the Next Level

Good teams find a way to win, and so far, that's exactly what the Avalanche have done.

2022 IIHF World Championship
Play

Men's World Championship Roundup: Canada, Germany, USA, Czechia Shine

Canada is still perfect, Germany and USA earned shutouts and Czechia bounced back in a big way – and a fire spawned a lot of conversation – during Thursday's World Hockey Championship action in Finland.

USATSI_18264612

Early Playoff Exit Could Have The Washington Capitals Shopping For A Goaltender

The Washington Capitals have failed to advance past the opening round of the playoffs since 2018, and now the team might need to look for a reliable starting goaltender.